Café-Conte de février !

Laissez-vous conter, comme à l’accoutumée…
ce vendredi 28 février à 19h30, à la Halle des Douves… Le second  café-conte de 2020, avec un bon lot d’histoires qui trépignent d’impatience de se laisser dire par nos conteurs et conteuses… durant la première partie de soirée du moins.

Car nous sommes sûrs que chez vous aussi, il y a une histoire qui tourne autour de votre bouche, et qui ne demande qu’à être dite… Alors venez nous la partager dans la deuxième partie de soirée, avec une histoire, une lecture, une chanson, c’est ouvert !

Pour le grignotage, vous pouvez également amener quelque chose à partager. Quant aux boissons, le bar du café associatif est ouvert et sera prompt à apaiser votre soif.

À vendredi !

Atelier théâtre enfants 6 – 11 ans – Collectif Midjo

 

 

 

Le Collectif Midjo propose un atelier théâtre pour les enfants de 6 à 11 ans !

Le samedi 28 mars de 10h30 à 11h30

Les enfants pourront découvrir l’expression théâtrale autour de jeux et d’improvisations. Une heure d’explorations spectaculaires dans l’imaginaire !

Dans un cadre bienveillant, les enfants pourront s’initier au jeu de l’acteur et ainsi développer leur imaginaire, la confiance en soi, le jeu collectif et le lâcher-prise. Un excellent medium pour se défouler tout en s’amusant !

Atelier gratuit pour un groupe de 10 enfants maximum.

Inscription obligatoire par mail >>>  julie@atelierstousacteurs.fr

Et pour toute information n’hésitez pas à contacter Julie :
julie@atelierstousacteurs.fr

L’image qui parle !

L’association « Les P’tits Gratteurs » et les étudiants.es de l’IUT Carrières Sociales de l’IUT Bordeaux Montaigne, vous proposent dans le cadre du festival « La fête du court métrage » une après-midi conviviale au Marché des Douves.

« L’image qui parle » vous propose de visionner ensemble, 4 courts métrages autour de l’écologie et le pouvoir d’agir.

Les films proposés sont les suivants :

– WASTED AWAY de Baptiste Lagoute (2019) – 8 min
– Illustration : Compostage de Elise Auffray – 3 min
– REVULSHK de Julia Boutteville. (2014) – 2 min
– Je suis Malika de Laurine Bauby. 2018 – 3 min

A l’issue de la projection, un goûter et des animations vous seront proposés afin que tout le monde puisse échanger et se retrouver !

Entrée gratuite pour tous.tes !
Venez nombreux.ses !

 

FACEBOOK : https://www.facebook.com/events/184412989548743/

Festival Passagers du Réel du 12 au 14 mars 2020

 

FESTIVAL PASSAGERS DU RÉEL DU 12 AU 14 MARS 2020 À BORDEAUX

 

 

Nous avons le plaisir de vous annoncer le retour des Passagers du réel les 13, 14 et 15 mars 2020 !

Cette année le festival met à l’honneur l’œuvre de Peter Watkins et se pose la question de la vérité historique par cette assertion « Falsifier n’est pas mentir ».

Pour cette 4ème édition, une programmation aux petits oignons vous attend : une table ronde, des journées d’études, des projections des films de Peter Watkins et d’œuvres contemporaines qui leur font écho.

Mettre à l’honneur l’œuvre de Peter Watkins est pour nous une manière vivifiante d’accompagner les luttes et de se souvenir que le premier combat est certainement de déconstruire systématiquement la parole du pouvoir. Il nous encourage mieux que personne à le faire. Nous vous invitons donc à découvrir ou redécouvrir son travail, à venir discuter, le remettre en jeu avec nos invités car c’est ce qu’engage Peter Watkins, lui qui défend un cinéma au service du peuple.

 

 

 

 

 

 

 

SÉANCE DE CLÔTURE : 19h30 le 14 mars 2020 à La Halle des Douves

PROJECTION : THE JOURNEY (LE VOYAGE)

De Peter Watkins

présentée par Sébastien Denis

international/ 1987/ couleur/ vostfr – 2 épisodes de 45 min

 

Cette séance de clôture propose de découvrir les deux premiers « épisodes » de ce film fleuve de plus, fruit d’une mobilisation collective à l’échelle internationale, financée et soutenue entièrement par le public et les militants.

Résumé : Brûlot anti-nucléaire, The Journey aborde de façon inédite et originale les conséquences dramatiques de cet armement pour la planète et ses populations, à travers l’intimité touchante de rencontres avec des familles, groupes militants et collectifs du monde entier. Si les drames humains sont au cœur des récits, le cinéaste questionne également la manipulation politique et médiatique de l’information sur cette question, tout comme l’absence de toute formation critique dans les systèmes éducatifs. Filmé au début des années 80, au cours de trois années de voyage, le réquisitoire reste résolument d’actualité.

 

 

IGLOO SONORE DU 17 AU 20 FÉVRIER 2020 :

FRAGMENTS HACKÉS D’UN FUTUR QUI RÉSISTE

Rendez-vous à la Bibliothèque de Mériadeck pour écouter la fiction sonore d’Alain Damasio Fragments hackés d’un futur qui résiste.

 

Radio Douves ! Podcast Duo Mazette

Retour podcast sur l’apéro Douves du 29/11/19 au cours duquel le Duo Mazette est venu enchanter le café ! 🎻🎼

Par ici ! => https://audioblog.arteradio.com/…/duo-mazette-apero-douves-…

Rencontre littéraire avec Galia Ackerman autour de ses oeuvres « Traverser Tchernobyl » et « Le Régiment Immortel : La guerre sacrée de Poutine » :

Samedi 22 février à 15h30
Une rencontre littéraire avec Galia Ackerman, écrivaine, historienne, journaliste et traductrice franco-russe, spécialiste du monde russe et ex-soviétique, autour de son œuvre « Traverser Tchernobyl’, paru en 2016 http://www.premierparallele.fr/livre/traverser-tchernobyl

L’auteure nous présentera également son dernier livre « Le Régiment Immortel: La guerre sacrée de Poutine », paru en 2019 http://www.premierparallele.fr/livre/le-regiment-immortel

A propos de « Traverser Tchernobyl » :

Le 26 avril 1986, le réacteur numéro 4 de la centrale de Tchernobyl explosait. Sur une catastrophe dont on croit avoir épuisé les récits, des secrets peuvent encore être mis au jour.
Voici vingt ans que Galia Ackerman fréquente ceux qui sont la mémoire de Tchernobyl. Scientifiques, artistes, écrivains, ethnographes, et tout ceux qui sont restés, malgré l’interdiction. Quelle vie après la catastrophe ?
Traverser Tchernobyl compose un tableau unique et intime du désastre et de ses conséquences. Mais aussi, en creux, de l’ex-URSS et de ce qu’elle est devenue
Un voyage sur une terre fantomatique. Dans le monde d’après.
« Au fil de ces pages qui se lisent comme un roman, le lecteur plonge dans un monde étrange, où tout paraît normal et rien ne l’est vraiment. Se mêlent astucieusement les descriptions et les témoignages avec les analyses sur les conséquences sanitaires, écologiques, économiques et culturelles du désastre. Ce que le journalisme littéraire peut faire de meilleur. » La Croix
« Un livre tissé d’humanité, de mots sensibles, de biographies bouleversantes. » Mediapart

A propos de « Le Régiment Immortel: La guerre sacrée de Poutine » :

Le soviétisme sans le communisme: telle est la Russie rêvée par Poutine. En perdant l’URSS, les Russes sont devenus une puissance régionale pauvre et mal aimée de ses voisins. Le génie de Poutine a été de redonner aux Russes la fierté de leur passé soviétique en occultant progressivement ses côtés sombres.
« [Galia Ackerman] démontre comment les « technologues politiques » du Kremlin ont accaparé le Régiment immortel, « apothéose païenne du culte de la nation », pour l’accorder à la nouvelle idéologie de l’État russe basée sur un patriotisme effréné et une militarisation sans précédent. » Le Monde​
«La Russie se livre à une dangereuse réécriture de l’Histoire» Galia Ackerman

A propos de l’auteure :
Galia Ackerman, journaliste, traductrice et écrivaine, est spécialiste du monde post-soviétique. D’origine russe, Galia Ackerman vit en France depuis 1984. Docteure en histoire et chercheuse associée à l’Université de Caen, elle a publié de nombreux ouvrages sur l’Ukraine et l’idéologie de la Russie post-soviétique.

La rencontre suivie d’une projection d’un documentaire « Dogs of Chernobyl » à 18h30

Événement Facebook :

https://www.facebook.com/events/187340252357298/

https://www.facebook.com/events/195582108162404/

 

 

Improvisation musicale collective : rdv le 5 mars !

Jeudi 5 mars

19h – 21h

Marché des Douves (Salle St Michel – 1er étage)

Session d’improvisation vocale et instrumentale, ouverte à tous, musiciens pro ou amateurs ayant envie d’expérimenter ce travail collectif dans un état d’esprit ludique et bienveillant, sans enjeux autre que se faire plaisir, tester des choses, se rencontrer…
Projet initié par Natacha Roscio du Collectif Mixeratum Ergo Sum (chanteuse, metteuse en scène, comédienne)

Infos & Réservation conseillée : mixeratumergosum@gmail.com

Mais possibilité de venir directement le jour J !

Qui sommes-nous ? https://mixeratumergosum.wordpress.com/mixeratum/

Laboratoire de F’Âmes – Le 6 mars à 20h – Compagnie Cru des Sens

Dans le cadre de la semaine des droits des Femmes, soutenue par la Ville de Bordeaux, d’Artigues-près-Bordeaux (Cuvier de Feydeau), et accueillie pour la troisième fois au Marché des Douves, la Compagnie CRU DES SENS présente : Le laboratoire de F’Âmes.

Qu’est-ce qu’être une femme sinon l’exploration d’une diversité, de singularités ?
Avec cette performance, mêlant le théâtre, la danse et la musique, il s’agit d’ouvrir des espaces de pensées, des imaginaires, des nouvelles relations au(x) corps féminins.
Défrichons, déconstruisons ensemble de manière hilarante, poétique ce sujet protéiforme, sensible, controversé, corps féminins et pouvoirs symboliques ?

Avec Isabelle Chevallier
Fanny Milant
Emma Van De Maele

Vendredi 6 mars à 20h au Marché des Douves, Salle des Étoiles.

Ici critique de Philippe du Vignal du Théâtre de Blog, Paris :
http://theatredublog.unblog.fr/2019/11/08/le-laboratoire-des-fames-mise-en-scene-disabelle-chevallier/

Spectacle ouvert à tou.te.s
Conseillé : à partir de 14 ans.
Entrée Libre mais places limitées, pensez à réserver : ciecrudessens@gmail.com

 

Et si vous pretiez votre cave pour un Festival de théâtre ?

Et si vous prêtiez votre cave pour un festival de théâtre ?

Le Festival de Caves recherche des caves !

Qu’est-ce que c’est ? Le Festival de Caves est un festival de théâtre souterrain, professionnel et chez l’habitant. Né à Besançon en 2005, il se déroule chaque année aux mois de mai et juin en simultané dans plus d’une centaine de communes en France. Il existe à Bordeaux depuis 2014, porté par le Collectif Mixeratum Ergo Sum.

Un moment de rencontre artistique et humain… dans votre cave !

Comment ça marche ?

– Les spectacles se jouent dans des caves souterraines

– Les lieux de représentations sont tenus secrets

– Le nombre de personnes est limité à 19

– le festival a lieu chaque année au mois de mai et juin à Bordeaux, en région et dans toute la France !

Comment participer ?

– Un spectacle dans votre cave !

Nous cherchons des caves pour y installer les spectacles du festival. Si vous en avez une, c’est le moment de faire du tri, libérer de la place et accueillir un artiste chez vous.

Vous n’avez pas de cave ?

-Aidez-nous à en trouver !

Parlez-en autour de vous ! A vos commerçants, à vos voisins, à votre coiffeur et votre chauffeur de bus. On ne sait jamais, une cave peut en cacher une autre. Rejoignez notre équipe de bénévoles et engagez-vous dans une aventure artistique humaine et originale.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations

festivaldecavesdebordeaux@gmail.com

Clémentine 06.26.21.18.04
Natacha 06.68.66.32.61

Plus d’infos  https://mixeratumergosum.wordpress.com/festival-de-caves/

Permanences : « Partagez-Nous Vos Souvenirs de Quartier! »

Habitantes et Habitants, Actrices et Acteurs du Quartier, Votre Histoire nous intéresse !

 

Venez partager vos souvenirs, histoires et anecdotes du quartier !

Apportez-nous vos documents, archives et objets qui vous évoquent ce coin du monde qu’est le quartier des Capucins Saint-Michel. 

 

Comment Participer ?
Tous les jeudis de 14h à 18h  au Café du Marché des Douves avec Colin, animateur de la Commission Mémoire de La Halle des Douves

==>  14h – 17h : Rencontre avec la Commission Mémoire, présentation du projet, récolte de mémoire, prise de témoignage…

==>  17h -1 8h : Micro Ouvert plateau Radio Douves « Histoires de quartier ».

 

Dans le cadre du travail de récolte des Mémoires Vivantes de Quartier, ces permanences sont ouvertes au grand public et vise à provoquer la rencontre entre les personnes côtoyant de près ou de loin le quartier.

Les témoignages, documents et objets récoltés viennent enrichir la Mémoire du Quartier et seront exposés et valorisés lors des actions et événements organisés par la Commission mémoire au cours de l’année au marché des Douves.

 

==> Tous les Jeudis de 14h à 18h au Café Associatif du Marché des Douves avec Colin

Contact : memoire@douves.org